Questionnaire en ligne - cliquez ici

Taux de cholestérol et de triglycérides

Description : les corticoides peuvent entrainer une augmentation des taux sanguins de cholestérol et les triglycérides. L'augmentation des taux de cholestérol et de triglycérides n'induit jamais de symptômes à court terme. A plus long terme, cela peut augmenter le risque de maladie cardio-vasculaire. 

Fréquence : elle est très mal connue.

Sujets à risque : Il est probable que les patients rapportant une prise de poids importante induite par la cortisone aient un risque plus élevé d'augmentation du taux de triglycérides et de cholestérol.

Traitements courts versus traitements prolongés : les corticothérapies longues induisent un risque plus élevé d'hypercholestérolémie alors que les taux de triglycérides peuvent augmenter dès les premiers jours de traitement.

Prévention/traitement : est probable que la meilleure des préventions soit de limiter la prise de poids induite par la corticothérapie. En cas d'hypertriglycéridémie ou d'hypercholestérolémie, une alimentation adaptée seule ou associée à des traitements spécifiques pourra être prescrite. 

Dépistage : une analyse de sang effectuée à jeun peut très facilement permettre de faire le diagnostic. 

Réversibilité : les taux de cholestérol et de triglycérides s'améliorent lorsque le traitement par corticoïde est diminué ou arrêté.

Bibliographie
  • el-Shaboury AH et col. Hyperlipidaemia in asthmatic patients receiving long-term steroid therapy. Br Med J. 1973
  • Ettinger WH Jr et col. Prednisone increases very low density lipoprotein and high density lipoprotein in healthy men. Metabolism. 1988
  • Becker DM et col. Relationship between corticosteroid exposure and plasma lipid levels in heart transplant recipients. Am J Med. 1988
  • Kuroki Y et col. Prospective short-term effects of glucocorticoid treatment on glucose and lipid metabolism in Japanese. Intern Med. 2010

date de mise à jour: 02/08/2017