Questionnaire en ligne: vécu du traitement par cortisone (cliquez sur ce lien)

Particularités des corticoïdes appliqués sur la peau

Les corticoïdes appliqués sur la peau (également appelés dermocorticoïdes) induisent rarement des effets indésirables généraux bien que des manifestations systémiques (ex : cataracte, modifications morphologiques) puissent être observées au cours de traitements très prolongés et avec les formes les plus puissantes (ex : Dermoval®, Diprolène®) de dermocorticoïdes.

En revanche, certaines manifestations locales peuvent survenir :

  • fragilité de la peau, difficultés à cicatriser, hématomes spontanés ou induits par des traumatismes mineurs (photo 1), vergetures
  • acné, rosacée (photo 2) ou dermite péri-orale  (photo 3) lorsqu'ils sont appliqués sur le visage
  • développement de la pilosité
  • augmentation du risque d'infections locales (ex : abcès, herpes)
  • dépigmentation de la peau
  • eczéma de contact (très rare)

Bibliographie
  • Coureau B et col. Cushing's syndrome induced by misuse of moderate- to high-potency topical corticosteroids. Ann Pharmacother. 2008
  • Tempark T et col. Exogenous Cushing's syndrome due to topical corticosteroid application: case report and review literature. Endocrine. 2010
  • Tadicherla S et col. Topical corticosteroids in dermatology. J Drugs Dermatol. 2009
  • Joly P et col. A comparison of two regimens of topical corticosteroids in the treatment of patients with bullous pemphigoid: a multicenter randomized study. J Invest Dermatol

date de mise à jour: 02/08/2018