Questionnaire en ligne - cliquez ici

Manifestations cutanées

Description : les corticoides peuvent induire de nombreux effets indésirables cutanés qui sont schématiquement de 3 types :

  • trophiques (= fragilité de la peau) avec notamment vergetures, ecchymoses (certaines formes étant appelées purpura de Bateman, voir photo), sécheresse cutanée et difficultés pour cicatriser
  • infectieux : infection de la base des poils par exemple
  • divers : acné, augmentation de la pilosité, dépigmentation   

Fréquence : il est difficile d'estimer la fréquence de ces manifestations cutanées, les différentes études disponibles rapportant des fréquences s'échelonnant de moins de 5% à plus de 70% des patients. Ces différences dépendent probablement des populations étudiées et des doses reçues de corticoïdes. 

Sujets à risque : on sait très peu de choses. Les femmes seraient plus à risque de développer des troubles trophiques que les hommes.

Traitements courts versus traitements prolongés : Il semble exister une augmentation du risque de manifestations cutanées dès des petites doses de corticoïdes (dès 5 mg/j de Cortancyl ®, de Solupred ® ou de Celestene ® par exemple). Les effets indésirables cutanés ne sont cependant perceptibles qu'après une exposition prolongée aux corticoïdes et ne sont habituellement pas rapportés par les patients traités de façon brève. 

Prévention/traitement : il n'existe pas de traitement préventif ou curatif connu. Il semble licite de recommander une bonne hydratation de la peau. Il faut par ailleurs éviter de s'appliquer des crèmes à base de cortisone sur le visage car celles-ci favorisent l'apparition d'une acné ou d'une dermite péri-orale. 

Réversibilité : ces manifestations cutanées sont pour certaines (ex : augmentation de la pilosité, acné, infections cutanées) réversibles après l'arrêt du traitement. Les troubles trophiques peuvent eux persister longtemps après l'arrêt de la corticothérapie

        

                     Purpura de Bateman                                                         Dermite péri-orale

 

  

Bibliographie
  • Katz HI et col. Preatrophy: covert sign of thinned skin. J Am Acad Dermatol. 1989
  • Fardet L et col. Corticosteroid-induced clinical adverse events: frequency, risk factors and patient's opinion. Br J Dermatol. 2007  
  • Huscher D et col. Dose-related patterns of glucocorticoid-induced side effects. Ann Rheum Dis. 2009
  • Curtis JR et col. Population-based assessment of adverse events associated with long-term glucocorticoid use. Arthritis Rheum. 2006

date de mise à jour: 02/08/2017