Qu'est-ce-que la cortisone?

Chaque individu a au dessus de chaque rein une petite glande de forme pyramidale qu'on appelle la glande surrénale.

Chaque glande surrénale est formée de deux parties associées anatomiquement mais dont les fonctions sont différentes. La partie la plus la plus centrale de la glande est ce qu'on appelle la "médullo-surrénale" (ou médulla) et la zone la plus externe s'appelle la "cortico-surrénale" (ou cortex).

Ces deux zones produisent des hormones différentes, indispensables à la vie. Les médullo-surrénales produisent essentiellement l'adrénaline et la noradrénaline. Les cortico-surrénales sécrètent des androgènes (ex : testostérone, DHEA), des minéralocorticoides (ex : aldostérone) et des glucocorticoïdes.

La principale hormone glucocorticoïde sécrétée par les glandes surrénales s'appelle le cortisol (ou hydrocortisone). Cette hormone a un rôle essentiel dans la régulation de certaines grandes fonctions de l'organisme (action sur le métabolisme des sucres, action sur les défenses immunitaires ou sur l'inflammation etc.). Chaque individu produit de façon quotidienne ce cortisol naturel qui est essentiel à la vie.

Les propriétés anti-inflammatoires de la cortisone ont tout de suite beaucoup intéressé les médecins qui y ont vu un moyen efficace de traiter certaines maladies inflammatoires ou allergiques. Des médecins sont parvenus à produire des médicaments ressemblant beaucoup au cortisol naturel. Ces médicaments sont appelés les "glucocorticoïdes de synthèse". Les plus prescrits sont la prednisone (ex : Cortancyl®) et la prednisolone (ex : Solupred®).

Ces glucocorticoïdes de synthèse sont connus du grand public et des médecins sous l'appellation "corticoïdes" ou "cortisone".

Les corticoides sont des anti-inflammatoires stéroidiens contrairement aux anti-inflammatoires "classiques" tels que le Voltarène®, le Profenid® ou l'Advil® qui sont eux des anti-inflammatoires non stéroidiens (AINS).

 

date de mise à jour: 06/04/2013